Mes émotions sont mes ennemies

23 août 2017

Se contenter de rien

C'est pénible d'être toujours en attente. Tu sais au fond de toi qu'il ne se passera rien mais tu continues à espérer. Cette homme t'attire, te fait rire, tu te sens bien en sa présence mais au fond de toi tu sais que ce n'est pas celui qu'il te faut, que ça collerai pas, que tu t' embeterai avec lui. Cest pénible de se contenter de ça, se cette relation entre deux. Penible de ressentir autant de désir pour une personne qui en ressens forcément moins que toi.
Il ne sort pas de ma tête et pourtant je sais Je n'ai aucunes chances. Autant se contenter de se petit rien de relation.


Posté par NeedLullabies à 03:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 août 2017

4 mois et quelques jours

Ça fait seulement 4 mois que je suis partie. J’ai l’impression que ça fait plus d’un an.  Parfois j'y pense et ça me fait un petit pincement au coeur. Non je ne regrette pas. C’est juste dur de repenser aux rires de cette personne, de repenser au chien qu’on a laissé, de revivre certains souvenirs par la pensée. Je ne suis pas triste, je ressens juste quelque chose d’amer. A la fois je suis libérée d’être partie, à la fois je suis désolée, et de l’autre je suis déçue. Déçue de pas avoir réussi à faire mieux, déçue d’avoir perdue 5 ans de ma vie, déçue d’être tombée si bas et pour un homme.
Je ne le déteste pas, je repense juste a tout le mal qu’il a pu me faire, je repense aussi aux bons moments et je me demande comment j’ai fait pour tenir malgré tout ça. Ça fait seulement 4 mois que je suis partie et même si ça fait une éternité dans ma tête mon cœur lui est resté en morceau. 

Posté par NeedLullabies à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pause

https://www.youtube.com/watch?v=6VAkOhXIsI0

Je sais ça fait longtemps que je n'ai pas posté. Je n'ai juste pas le temps en ce moment. 

Je viens tout juste de rentrer d'un séjour adapté, c'était chouette, à la fois éprouvant mais tellement enrichissant. J'y ai rencontré des personnes fabuleuses, des vacanciers pleins d'amour et d'humour...

Je n'ai eu aucun temps pour vraiment penser à moi et j'en ressors bien épuisée. ça fait bizarre après 2 semaines non stop de s'autoriser a penser à ce que l'on veut nous et de ne pas prévoir la journée en fonction des autres. 
Mon petit temps de pouponnage ne durera pas très longtemps: mardi je repars en Ardèche mais cette fois ci pour de vraies vacances avec des amis et d'autres personnes que je connais peu. ça me fait un peu peur comme d'habitude mais je suis sur qu'on me fera une petite place. 

Bon, je vais tenter de ne pas me prendre la tête pour les jours qui arrivent.

Posté par NeedLullabies à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Démesuré

 

(PARENTHESES)

C'est le problème de ma vie, je suis bien trop naïve. J'observe les autres d'un oeil plus lointain, je leurs fait des sourires, je discute librement et parfois sans m'en rendre compte je deviens quelqu'un d'avenante. Ce n'est pas un mal en soit mais je suis toujours sur ce fil entre l'envie de donner aux autres et ce sentiment malsain de m'offrir...Quelle image je peux donner entre la fille gentille/sociable et la fille facile ? Est ce un mal démuseré d'esperer des relations simples et sans sous entendues ? Et finalement pouquoi est ce si compliqué pour moi ?

Posté par NeedLullabies à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juil. 2017

Je n'y crois plus

https://www.youtube.com/watch?v=HlNyHrTm38M

Je crois que je n'y crois plus.

Je ne crois plus en l'amour car je ne crois plus aux autres. 

Pourquoi me dire ces compliments ? par pitiée ? Pour se donner bonne conscience ?

Non je ne crois plus en l'amour, mais je ne crois plus en rien de toute façon.

J'ai vécu des instant géniaux mais c'est horrible de se demander sans cesse: est ce que tout ça c'est réel ?

Est ce que quand tu m'embrasses comme ça c'est que je te plaie réellement ?

Pourquoi tout ces instants sont toujours éphémères ?

Je me perd, encore.

Posté par NeedLullabies à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 juil. 2017

Lumière éteinte

https://www.youtube.com/watch?v=a7fzkqLozwA


Je désespère des fois. Je sais pas, mon ange gardien doit pas être dans le coin...  Attendez, je vous explique...

Ça fait trois mois que je suis revenue, trois mois qui en paraissent dix. 
Je me suis imaginée tellement de fois mon retour, mes retrouvailles, les pleures de mon départ, ce que j'allais accomplir après. 
Je me suis faite tellement de films, tellement de suites heureuses et sereines. Ça fait quand même plus d'un trois ans que ça me trottais en tête...
Franchement j'y croyais dur comme fer à mon futur proche ! Je me répétais que de toute façon...ça ne pouvait pas être pire que la situation dans laquelle j'étais. Je me répétais que je pouvais plus continuer comme ça, que le temps filait trop vite et au fond je sais que j'avais raison. 
Seulement voilà, je me suis tellement mis pleins d'espoirs en tète, pleins de courts métrages grotesques, que la réalité d'aujourd'hui me parait bien plus fade.
Quand je suis partie c'était à la fois très dur mais aussi libérateur. En gros j'étais partagée (oui encore) entre la tristesse de le quitter et la joie de revivre à nouveau. J'avais hâte de retrouver des amis, une vie sociale, et aussi sans se mentir, je partais avec l'espoir de tomber sur quelqu'un qui puisse m'aimer d'une façon bien plus belle qu'il ne m'aimait lui.

Puis là depuis trois mois c'est un peu la lumière qui s'éteint. Je me rends compte que non mes amis ne sont pas si contents que ça de me revoir car finalement je revenais deux fois par an, car je donnais pas tout les jours des nouvelles et eux non plus et qu'au bout d'un moment ça crée l'oublie. 
Je me rends compte que non je ne plais pas au gars pour ce que je suis mais plutôt parceque je suis devenue la seule célibataire du groupe, et ça croyez moi c'est désespérant. Je me rends compte que certains moments me manquent avec lui et souvent c'est dur. Je me rends compte que rien ne ressemble à ce que j'avais imaginé...

Alors bon, oui je sais c'est encore récent, c'est une période d'entre-deux comme on dit...mais se sentir seule au plus au point alors que je recherchais tout le contraire, alors que je fuyais cette solitude justement...ça aide vraiment pas.



Pour vous raconter un peu plus ma vie, (bien que je ne suis pas sur d'être beaucoup lu avec mes complaintes),  ce weekend on devait aller à un festival avec des amis. Petit truc sympa, pas la grosse fête de ouf mais juste se retrouver et surtout me dépuceler des festivals car oui je n'en ai jamais fais. Bref un beau programme sans grandes prétentions...Mais voilà, il s'avère que mes amis ne veulent/peuvent plus y aller, peut être deux mais pas sur. Alors là vous imaginez à quel point ma solitude monte en grade : je vais peut être me retrouver SEULE à ce festival. Et là vous allez me dire: bah n'y va pas ! Mais ça fait tellement longtemps que je veux le faire...Non j'y vais un point c'est tout. J'ai envie de m'écouter et à la fois ça me fait vraiment peur...Je pars demain, je vous raconterai.

 

Posté par NeedLullabies à 23:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juil. 2017

Désordre

https://www.youtube.com/watch?v=HlNyHrTm38M

Inconsciemment j'essayais de m'aider, au moins je ne pensais plus à lui mais à un autre. 

Alors comme une idiote, comme une novice, j'ai espéré.
J'ai espéré qu'il ne me regarde pas comme quelqu'un qui me désire
mais comme quelqu'un qui éprouve de la réelle affection pour moi.
J'ai espéré qu'il me parle pas par politesse
mais plutôt pour s'intéresser à moi.  
J'ai espéré
et j'ai compris qu'enfaite j'espérais pour rien.

Je ne suis pas si blessée. Je me dis juste "tu t'attendais à quoi de toute façon ?". 
Ça fait juste un peu de mal à l'estime,
ça donne un peu de désordre dans la tête,
ça déçoit.

Alors oui pour me rassurer je me dis "Inconsciemment j'essayais de m'aider, au moins je ne pensais plus à lui mais à un autre."
Je crois que c'est plus facile de se dire ça que d'accepter que plus personne ne veut de moi.

 

Posté par NeedLullabies à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juil. 2017

Peine et changement

https://www.youtube.com/watch?v=QlS8g9EN3Hc

Regarde comme mon visage a prit cher, regarde mes rides, mes nouvelles marques, mes cernes qui tombent.
Regarde comme mon visage se fronce, regarde mon sourire qui sonne faux, mes yeux qui cherchent de l’aide.

J’essaye de faire semblant mais un malaise ne se cache pas. J’essaye de leur faire croire que je suis forte, j’essaye de marcher droite malgré le poids.
 Oui c’est vrai je t’aimais et du plus profond de mon être mais j’aurai mieux fait de m’abstenir.
Je crois que je préfère t’en vouloir plutôt que de me remettre en question, je préfère t’accuser plutôt que de me sentir vieillir, je préfère contenir ma peine plutôt que de l’exposer, je préfère me reposer sur un passé plutôt que mon avenir. 

Il est temps que ça change. Il est temps que je change.

Posté par NeedLullabies à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2017

Décision

"Vous qui dans les langueurs d’un esprit monastique 
Ignorez de l’amour, l’empire tyrannique
Que vos cœurs sont heureux puisqu’ils sont insensibles. 
Tous vos jours sereins, toutes vos nuits paisibles."
https://www.youtube.com/watch?v=uPy5igZJnVw

Et j'ai longtemps compté les heures,
je me suis regardée en face,
j'ai cherché mille et unes solutions
mais que voulais-tu que je fasse ?
Avais-je réellement le choix de te quitter ?
Est ce que tu crois qu'on aurait pu continuer ?

Et je sais que je n'ai pas de regret à avoir,
on était malheureux tout les deux
j'ai pesé cent fois le pour et le contre,
mais qu'est ce qui était finalement le mieux ?
Avais-je réellement le choix de rester ?
Est ce que tu crois qu’on n’aurait pas du s'arrêter ?

Et j'aurai aimé ne jamais faire ta rencontre,
pour ne pas avoir à prendre cette décision,
j'ai pleuré toute les larmes de mon corps,
mais c’était trop tard de toute façon,

J’avais le choix de partir et je l’ai fais,
On aurait trop souffert à tenter de s’améliorer.
J’avais le choix de vivre et je l’ai pris,
On aurait tout perdu à se sacrifier.

Posté par NeedLullabies à 22:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2017

à son corps défendant

https://www.youtube.com/watch?v=UvgigkaSCZA

 

Je me sens un peu perdue dans toutes les émotions que je développe. Je n'arrive pas à expliquer les sentiments que je ressens.  J'ai perdue une petite part de moi même sur la route et je me demande même si je me suis sentie complètement entière un jour.
Par où commencer ce soir...
C'est horrible de se sentir si jeune et fragile d'esprit dans un corps qui commence à vieillir. Des fois j'ai même l'impression que c’est mon corps qui assume tout et qui se dégrade. Comme ci il prenait des coups en tentant de me protéger. Enveloppe charnelle qui se détruit à son corps défendant.
C'est désarmant de se sentir toujours à l'écart, jamais à sa place ; De se voir d'un autre œil et de se dire que je ne suis pas celle que je devrai être. De s’entendre parler et de se rebuter.
C'est usant de se comporter et de travailler avec de l'empathie, des sourires, de l'humour et finalement de se sentir comme une moins que rien, inintéressante et insignifiante.

Méprenez vous ce n’est pas que je n’ai aucune confiance en moi c’est juste que j’ai des difficultés a trouver ma place, c’est juste que pendant 5 ans je n’ai pas grandi et que j’en ai développé des lacunes relationnelles. C’est juste que je ne me sens pas entourée, que je me sens ralentie, que je me sens flotter.  J’essaye de donner aux autres mais je me rends compte que je ne les intéresse pas. Je suis comme transparente.

Posté par NeedLullabies à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2017

Du vide et du dégoût de soi

https://www.youtube.com/watch?v=Q1fGOG3XXIQ

“Yes: I am a dreamer. For a dreamer is one who can only find his way by moonlight, and his punishment is that he sees the dawn before the rest of the world.” Oscar Wilde

Quand je commence à me confier ici je me dis toujours qu'il ne faut pas que je le fasse. C'est toujours plus facile d'écrire sur ce qui nous fait du mal mais pourquoi ressasser à ce point ses mauvaises pensées ?  Pour moi j'ai un semblant de réponse : je suis une insatisfaite, une mélancolique, une réveuse... et ce besoin de me lamenter n'est autre qu'une façon de me sauvegarder. C'est une sorte de nettoyage de maux, je pose tout ça ici et j'y repenserai plus tard.
Le plus souvent je paragraphe quand je me sens mal et parfois, comme ce soir, quand je me sens vide. Et croyez moi cette sensation est plus que désagréable: Avoir le sentiment de ne plus rien attendre, de ne plus rien a avoir a penser, de ne ressentir rien, que du vide. C'est perturbant.
Mais à la fois je me sens vide et à la fois je m'éxaspère à écrire ce foutu texte. J'ai envie de me mettre des baffes, marre d'être dans une crise d'ado constante. Des fois je me rassure en me disant que c'est ma grande sensibilitée qui me rend comme ça, que c'est un don qu'il faut utiliser...mais je m'épuise tellement. Même dans mes moments de vide j'arrive a me lamenter, a me blamer, et finalement j'en ressors triste...comme une grande.

Petite note à moi même: piercing rook fait 14/06

Posté par NeedLullabies à 23:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 juin 2017

Je t'en veux tellement

https://www.youtube.com/watch?v=9Ke4480MicU

C'était une triste histoire qu'il faut que je soigne,
je me rappelles de toi dans cette maison terne en bretagne
tu repetais "tu sais rien faire, t’es pas doué, t’es bonne à rien »
alors pourquoi je voulais a tout pris que tu restes mien ?
Si tu savais le temps que j'ai patienté, q
uand mon coeur était à deux doigts d’exploser 
Si tu savais comme je t'ai aimé, j'en perdais complètement ma façon de penser
Aujourd'hui je suis pas ta pote, pas ton ame soeur
je suis plus rien, juste un meuf qui a vraiment peur

Je sais bien que c'est finit, que j'ai plus qu'a prendre mon envole
Je sais bien que dans une vie ça peu paraitre être une bricole
j'essaies vraiment de faire des efforts mais je te deteste tant
Tu m'a pris dans tes bras, tu m'a mise en bouilli
et même si aujourd'hui j'ai du mal de te savoir absent
oui je t'en veux tellement de m'avoir détruit.


Posté par NeedLullabies à 00:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

Lueur d'optimisme

"There was never a night or a problem that could defeat sunrise or hope"

Je sais c’est contradictoire mais il me reste un peu d’espoir.
Je sens parfois la bienveillance monter en moi, comme une plénitude, un message que l'on m’envoie et qui me dit que tout va bien allé.
Oui j’ai confiance, je me dis qu’il me reste tellement de choses à vivre, tellement de rêves à parcourir.
Je me demande si il existe des personnes qui sont dans cette paix constante, si ces personnes réussissent à voir le positif quoi qu’il advienne. J’aimerai faire parti de ceux là, de ceux qui n’ont plus peur, de ceux qui prennent la vie à pleine dent, des fougueux d’esprit.  Je sais que parfois je ne suis pas loin d’eux, qu’il me manque juste à franchir le pas, à oser et sourire à la vie.
Je me souviens que les moments ou j’étais le plus heureuse sont ceux ou je n’avais plus peur du regard des autres.
J’ai dansé dans une gare, j’ai chanté devant 100 personnes, j’ai prit la parole en public, j’ai ris très fort et pour rien dans le tram, j’ai joué a des jeux d’enfants dans la rue, j’ai participé à un free hugs…
Se sont des petits détails mais qu’est ce que l’on se sent libre quand on ose. Qu’est ce que l’on se sent libre quand on réalise des petits souhaits. Quand on regarde de plus près c’est tellement si simple à réaliser. Prochaine étape : apprendre une danse.

Posté par NeedLullabies à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Je m'épuise

https://www.youtube.com/watch?v=k4V3Mo61fJM

J’entends des mouettes alors que je suis bien loin de la plage, bien loin de toi, mais des fois je les entends.
J'essaye de scruter l'horizon mais je ne le vois pas car ici se sont les montagnes qui dominent.
Je regarde ces champs et je crois apercevoir notre chienne qui court mais elle aussi je l'ai abandonnée.
Je retombe sur des photos de nos bons moments et j'en oublie les mauvais, injustement.

Tu vois j'espérais me sentir libérée et me voila de nouveau perdue, prête à défaillir. Je suis en attente et mon bonheur n’est qu’éphémère.
Les raisons sont très simples et ça raisonne un peu comme un écho : j’aime, j’espère, je crois et sans rien avoir en retour.
Je m’épuise dans des jeux de relations qui pourraient être pourtant si simple.
Je me bloque à chaque affection, a chaque chose qui touche mon cœur…oui tu sais, celui que tu as brisé.
Je préfère me dire que c’est de ta faute, surement parce que ça l’ai un peu mais surtout qu’avant toi je savais y faire en terme de relation. Mais voila tu es venu, tu m’a tout pris, tu m’as détruite et sans t’en rendre compte.

Alors oui des fois je pense entendre des mouettes qui volent au dessus de ma tête car je sais que tu me manque.
Oui je tente d’observer l’horizon, mais même avec toi je ne passais pas ce genre de moment romantique.
Oui je regarde ces champs vides et c’est bien mon seul regret.
Oui je retombe sur des photos de nous mais je repense à certains de tes actes et paroles qui me donnent envie de vomir.

Tu me manque c’est vrai, mais qu’est ce que je t’en veux de m’avoir détruite et moi qu’est ce que je m’en veux d’être comme je suis aujourd'hui.

 

Posté par NeedLullabies à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2017

Solitude

https://www.youtube.com/watch?v=RWtx0AvGAlw


C'est un peu idiot comme reflexion mais j'aime voir du monde, rencontrer de nouvelles personnes. Je pense que ça me rassure. De cette façon je me rend compte qu'il existe encore des gens bien...ça me donne foi en l'être humain.
Peut être qu'un jour, avec un peu de chance ou de hasard, je pourrai a mon tour avoir le droit d'être aimée par ce genre de personne. Une personne qui m'aimera pour ce que je suis, une personne qui aime la vie, qui respire la bontée.
J'ai toujours eu tendance a attirer les pervers narcissiques, les égoistes, les machos...Au début on se dit que le prochain sera le bon et puis ça nous retombe dessus...ou plutot on retombe dans le piège comme des grandes.
Aujourd'hui je me demande encore bêtement si c'est de ma faute, si je le méritais finalement, si moi même je ne suis pas comme eux pour réussir a attirer des gens comme ça... et puis je refais des rencontres, je vois de belles personnes, je reçois des energies positives et je ressors la tête hors de l'eau.
Cela dit... j'avoue que j'ai un peu peur pour la suite. Quand je regarde autour de moi toutes ces jolies âmes sont déja prises, tout l'amour qu'ils ont a donné ne me revient pas de droit...alors je les regarde, je les envies, mais finalement dans cette foule de belles personnes...moi je suis seule.

Non en ce moment vous l'avez compris je n'attend pas grand chose... juste d'être aimée.

Posté par NeedLullabies à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mai 2017

Échec et mat

https://www.youtube.com/watch?v=RsfiS2vvfXg

J'aurai voulu qu'il ne me contacte pas. J'aurai voulu qu'il reste silencieux. Une blessure s'est ravivée alors que je fais tout pour l'oublier et sans succès...Je me demande si il l'a fait exprès, si c'était pour me faire du mal, si c'était pour me faire regretter. "J'ai rencontré une fille" "ca va plutot bien" "Envoie des photos de notre chien"....Il me connait, il sait où ça fait mal et il a touché en plein dans le mille... Bravo, c'est toi qui a gagné finalement...

Je pensais être plus forte mais au fond de moi je sens que je suis en miette...et j'ai l'impression que personne ne le comprend vraiment. Aidez moi a me délivrer...j'ai tellement besoin de réconfort.

Posté par NeedLullabies à 13:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2017

L'espoir

https://www.youtube.com/watch?v=sovVYInjHjw

Je ne veux plus me morfondre sur mon sort, je ne veux plus réciter machinalement des pensées nauséabondes qui me viennent en tête. J'aimerai écrire de la joie, de l'optimisime, de l'espoir...Car oui j'ai aussi tout ces sentiments en moi, j'ai juste un peu de peine a les montrer.
Il y a eu une pèriode ou je n'avais aucun mal a m'extasier. Je n'avais plus peur du regard des autres, je rigolais pour un rien et on m'aimait pour ça. Je veux retrouver ces moments, retrouver ce coté de moi.
Il suffirait juste que je change ma façon de penser, que je regarde ce que je peux encore faire aujourd'hui, que je fasse en sorte de me libérer et que je prenne mon envole. Il suffirait juste que j'utilise mon temps à bon escient, que j'arrête ces pensées dérangeantes, et que enfin je ne me sente plus prise au piège pas mes émotions.
Je vais y arriver.

Posté par NeedLullabies à 23:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2017

C'était le 8 avril

https://www.youtube.com/watch?v=cchlCNlJUXw

C'était le 8 avril que je suis partie...ça fait déja plus d'un mois...
Hier soir en regardant le calendrier cette date m'est revenue...Je m'en suis même pas rendue compte. Je pensais que ça faisait plus longtemps..je sais pas. Est ce que ça fait de moi un monstre ?
D'habitude les dates je les enregistre dans ma mémoire, j'en fais un rendez vous, j'en fais un mélodrame...Mais là rien. Je m'en suis même pas rendue compte, je m'en suis même pas souvenue...
J'ai juste l'impression que tout ça ne s'est jamais produit...Non je n'ai pas vécu en Bretagne, Non je n'ai pas vécu 5 ans avec lui, d'ailleurs je ne l'ai jamais rencontré.. ma vie était elle sur pause ? Est ce que finalement je l'ai juste mise sur play récemment ?
Est ce que ça fait de moi quelqu'un d'horrible de penser ça ? 

Tout ce qui me heurte, tout ce qui me blesse, je l'efface...alors ne m'en veut pas si je t'ai effacé, ne m'en veut pas si tu ne me manque pas...Dans mon esprit tout s'est vidé et c'est comme ci je n'avais jamais vécu avec toi...Je suis tellement désolée.

Posté par NeedLullabies à 17:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2017

Démons idiots

"Quiet people have the loudest minds"

Bon ok c'est pas si simple. Je pensais réussir vraiment. Je pensais que une fois libérée tout allait couler...Mais non...mes démons sont toujours là et ils me suivent continuellement. 
Est-ce si mauvais de vouloir être reconnue ? De vouloir se sentir entourer ? Est-ce trop demandé de ressentir de l'affection ? De se sentir vivante ? Est-ce idiot de se poser ces questions ? Surement oui.
On me dit que je suis trop exigeante, que j'attend trop des autres...Et je l'admet c'est bien vrai...Mais comprennez moi, pendant 5 ans j'ai rien foutue et bien que je peux m'en prendre qu'a moi même, aujourd'hui tout me parait si intense, si insolite, que j'ai besoin de le vivre intensement... Je m'explique. Les seuls moments ou je me sentais revivre c'était quand je revenais par pèriode et maintenant que je suis là j'ai l'impression qu'il ne se passe plus rien...Alors je me demande bètement, devrais-je repartir pour qu'il se passe de nouveau quelque chose ?
Mais oui on est d'accord... c'est une réflexion idiote qui rejoint toutes mes questions idiotes et qui me rendent idiote. D'ailleurs tout ce que je pense en ce moment me parait idiot...oui c'est devenu un mot courant dans mon vocabulaire.
Enfin quoi qu'il en soit il faut que je lache prise m'a t'on dit...Je vous assure j'aimerai tellement me libérer de mes pensées aujourd'hui...Ne plus avoir peur, me sentir sereine, oser...C'est un combat que j'ai toujours mené et que j'aimerai gagner, une bonne fois pour toute. 

Posté par NeedLullabies à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2017

Nauséeuse

Why is pleasure is so close to pain?

J'ai tellement de choses sur le coeur en ce moment précis, je me sens mal sans trop en comprendre la raison. ça ressemble à du dégout, de la tristesse mélangée avec une grosse décéption. Oui je suis dans une totale incompréhension...Je crois que je me suis jamais sentie si seule qu'aujourd'hui, j'étais accompagnée mais mon âme était absente...je ne sais pas...je n'arrive pas à décrire ce que je recens réellement. Peut être est-ce la fatigue mais un grand vide s'est emparé de moi depuis ce matin et j'aimerai le combler de nouveau. Je suis si déçue de la tournure des évènements et surtout si déçue de moi même. Trop d'illusions m'ont laissé croire que j'allais passer des moments parfaits ces prochains jours et tout est retombé d'un coup...Non je ne comprend pas. Se sentir nulle, incompréhensible, mise à l'écart...c'est juste horrible. 
Là ce soir je me retrouve donc chez mes parents alors que je pensais voir du monde tout le week end, alors que je pensais recueillir l'attention dont j'avais besoin avec lui...mais comme d'habitude j'ai trop pris mes rêves pour une réalitée et il s'avère que finalement je me sens seule comme jamais. 
Je vous jure c'était tellement...bisarre ! Il n'avait plus ce regard plein de tendresse, ces gestes doux. Un malaise était palpable et je n'ai pas réussit à y remedier...C'est pas grave me direz vous, c'est pas une histoire d'amour, juste une histoire de quelques soirs, c'est pas du sérieux...Mais même, on semblait tout les deux absents l'un pour l'autre alors qu'on était ensemble et c'était juste...embarassant...
Suite à ça il m'a déposer en ville et je me suis posée dans un parc en éspérant trouver quelque chose à faire ce soir. Qui vais-je voir ? Chez qui je vais pouvoir squatter ? Mais personne n'était motivé. Personne.
Voila, j'étais juste seule, avec ce besoin de parler, avec ce besoin de lacher prise de nouveau, de sortir de cet embarras ...et il n'y avait personne. J'ai pas le souvenir d'avoir ressenti ce sentiment un jour...je me suis sentie tellement inutile, incapable...même mon corps ne suivait plus. Bon en clair...J'ai envie de pleurer...je me sens si seule.

Posté par NeedLullabies à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]