(PARENTHESES)

C'est le problème de ma vie, je suis bien trop naïve. J'observe les autres d'un oeil plus lointain, je leurs fait des sourires, je discute librement et parfois sans m'en rendre compte je deviens quelqu'un d'avenante. Ce n'est pas un mal en soit mais je suis toujours sur ce fil entre l'envie de donner aux autres et ce sentiment malsain de m'offrir...Quelle image je peux donner entre la fille gentille/sociable et la fille facile ? Est ce un mal démuseré d'esperer des relations simples et sans sous entendues ? Et finalement pouquoi est ce si compliqué pour moi ?